Archives de catégorie : Soins visage

Le layering: le secret de beauté du pays du soleil levant

Le rituel japonnais pour un teint irréprochable.

Par Canelle Jouve

Au japon, l’idéal de beauté féminin se définit par un teint lumineux et transparent et ce depuis plusieurs siècles. Prendre de soin de sa peau s’apparente à un véritable art de vivre, comportant ses propres rituels. Le bien- être ritualisé de la peau se décline au Japon, il est appellé « layering » ou « art du  saho  » . C’est une approche traditionnelle de la beauté Japonaise qui consiste à superposer sur son visage, matin et soir, différentes strates de soins démaquillants et purifiants suivant un ordre méthodique.

Pourquoi pratiquer le layering ?

L’objectif des Japonaises et Coréennes, au travers de ce rituel beauté très complexe est en réalité de multiplier les sources d’hydratation de la peau. Chaque étape doit permettre de gorger la peau en eau et aussi en actifs.
Le layering repose aussi sur la notion d’un nettoyage en deux temps.
La pratique du layering, élevée quasiment au rang d’art en vivre en Asie, ne va pas forcément de soi en Occident.

Vous aussi, découvre les 6 étapes du rituel de layering :

Étape #1 : Le démaquillage à l’huile élimine les impuretés. Ce corps gras ne va pas graisser votre visage mais retirer les traces de maquillages (même le mascara waterproof) en douceur et plus efficacement que tout autre démaquillant.

Étape #2  : Le nettoyage du visage, étape pour débarrasser la peau des dépôts accumulés durant la journée (pollution, microparticules, poussières). Le nettoyage du visage s’effectue grâce a un gel nettoyant doux et sans savon .
Déposé sur le visage humidifié, le gel va retirer l’excédent d’huile sans agresser la peau. On rince ensuite son visage à l’eau tiède.

Étape #3  :  La lotion intervient pour parfaire le démaquillage, purifier la peau et lui redonner de l’éclat. Elle va aussi éliminer les résidus de calcaire qui se sont déposés pendant la phase de nettoyage.

Étape #4 : Le sérum. Le layering préconise un soin particulier et spécifique pour chaque zone du visage. Ainsi, l’application d’un sérum est incontournable. Fortement concentré en actifs, un sérum agit plus en profondeur qu’une crème hydratante.
Il existe de nombreux sérums, aux actions très diverses. Il vous faut donc choisir celui qui correspond à votre type de peau, et à vos attentes.

Étape #5  : Le contour des yeux. La peau du contour des yeux est dix fois plus fine que le reste du visage. Pas question de la surcharger avec une crème hydratante trop riche qui ferait gonfler cette zone si fragile.  Le  soin contour des yeux en texture gel ou en crème est conçu pour hydrater, protéger la peau du vieillissement prématuré et réduire les signes de fatigues, les poches et les cernes.

Étape #6 d: La crème hydratante. Ultime phase de notre rituel visage, la crème hydratante aide notre épiderme à se protéger des agressions extérieures (UV, pollution…). Là aussi, comme pour le sérum, on choisit le soin le plus adapté à notre type de peau et en fonction de ses goûts et ses besoins (anti-âge, anti UV, matifiante …).

Étape #7 : À cela, peuvent éventuellement s’ajouter d’autres étapes selon les habitudes et préférences de chacune tels qu’un gommage doux, un baume à lèvres, un masque, une protection solaire ou encore un traitement spécifique (anti-âge, acné…).

Alors, pour ou  contre ? :

Si la culture de layering s’est introduite en Occident, ce n’est pas  pour autant qu’elle est devenue universelle.
Il y a celles qui adhèrent, ferventes partisanes de ce rituel beauté complexe. Que ce soit pour résoudre un problème de peau très spécifique ou pour le plaisir de s’accorder un moment de bien-être et de détente, de prendre du temps pour soi, le layering compte  de vraies fans.
Il y a aussi celles qui n’adhèrent pas, souvent adeptes d’une routine quotidienne plus simple, moins chargée. Manque de temps pour respecter les étapes de ce rituel beauté au jour le jour, budget limité (multiplier les soins quotidiens, ça peut être compliqué pour le porte monnaie…), ou simplement pas envie de se « tartiner »…                              Ne ressentant pas particulièrement le besoin de soigner leur peau de manière aussi poussée, beaucoup se contentent parfaitement bien d’un nettoyage ou démaquillage et d’une simple crème.

On peut aussi voir dans la multiplication des produits que ne cessent de lancer les industriels de la cosmétique, une façon évidente d’inciter à une consommation plus importante. Avec des gammes toujours plus grandes, comportant une multitude de produits spécialisés sur un aspect particulier de la peau, les marques augmentent le panier moyen de dépenses dans leur boutique et donc leur chiffre d’affaires. Si la plupart des pratiquantes du layering le font surtout par convictions et envie, beaucoup de femmes dont la routine beauté est très simple, se sentent parfois en porte-à-faux  à cause de certains messages publicitaires.

Finalement,  la pratique du layering reste bel et bien l’affaire de chacun, en fonction de nos envies, de notre ressenti cutané, de notre culture et de nos possibilités budgétaires. Le plus important pour la peau n’est pas tant la quantité des produits appliqués mais la qualité de ceux-ci.

Nos conseils pour toutes celles qui pratiquent le layering…                Et pour toutes les autres aussi! 

Que vous aimiez ou non superposer plusieurs soins sur votre peau, voici nos conseils pour que votre routine beauté soit la plus bénéfique possible :

Conseil n°1 : s’assurer d’utiliser les produits adaptés à son type et état de peau
Conseil n°2 : lire attentivement la liste d’ingrédients de tous ses produits
Conseil n°3 : privilégier des produits à base d’huiles végétales

En conclusion pour une routine beauté optimale, qu’elle soit multi-étapes ou non,soyez attentive à ce que vos produits ne contiennent pas ou peu d’huiles minérales mais plutôt des huiles végétales. Elles plus intéressantes pour votre peau et  pour l’environnement !

Nous pourrions  en dire encore beaucoup sur ce sujet mais  ce qu’il fait garder en tête est que, la multiplications des étapes dans une routine beauté n’est ni meilleure, ni plus mauvaise qu’une routine beauté plus simple. Le layering reste bel et bien une pratique d’ordre personnel et qui nécessite une vigilance accrue vis-à-vis des produits cosmétiques utilisés.

Les Métiers de l’esthétique

Les secrets de notre métier

Le domaine de l’esthétique est très diversifié et les débouchés sont nombreux; mais cela dépend avant tout de votre niveau d’étude:

Pour le CAP

  • Esthéticien(ne)
  • Esthéticien(ne)-vendeur(se)
  • Conseiller(ère) de vente
  • Conseiller(ère) beauté
  • Esthéticienne spécialisée en Beauté des mains et des pieds
  • Prothésiste ongulaire (avec une formation supplémentaire)

Enseignez au sein de notre école

Pour le BP ou BAC

  • Esthéticienne hautement qualifiée (adjointe)
  • Animatrice de pôle de vente ou animatrice itinérante auprès de la clientèle
  • Esthéticienne dans des centres de thermalisme

Le BAC est enseigné au sein de notre école

Pour le BTS

  • Responsable d’institut, de SPA, de centre de bien-être, de parfumerie, d’entreprise de distribution
  • Formateur (ice) (France et International)
  • Technico commercial
  • Technicien de recherche et de développement
  • Keratopraticienne

Le BTS MECP est composé de trois options; deux de ces options sont disponibles à l’école Erudis Formation.

Ces deux options sont les suivantes:

  • Option Management (manager, directrice d’école, SPA manager…)
  • Option Formation/Marque ( formatrice, animatrice, commerciale…)

Les formations diplômante de l’école :

  • Prothésiste ongulaire
  • C2SC (Certificat de spécialisation en Soins du Corps)
  • Formation UV
  • Soins du corps (Modelage aux bambous, Coquillages, Hawaïen…)

Pour plus d’informations venez nous rencontrer à l’école Erudis le 23 Avril pour la journée portes ouvertes de 10h à 16h.

 

Comment s’épiler les sourcils ?


Les secrets de l’épilation des sourcils

 

Introduction :

Les sourcils sont la « signature de votre regard », « l’architecture de votre visage ». Mal épilés ils influencent l’expression de votre visage pouvant vous donner un air stupéfait, triste, méchant etc… Afin de vous mettre parfaitement en valeur, nous allons vous expliquer comment épiler vos sourcils…

 

Les différents types d’épilation :

  • A la cire
  • A la pince à épiler
  • Au fil

La structure du sourcil :

Munissez-vous d’un bâton de buis, d’un crayon, ou d’un stylo puis, fixez vous dans le miroir. Prenez les mesures  ci-dessous. Les pointillés représentant la position du bâton :

 

l-epilation-des-sourcils-3685

1 : C’est la base du sourcil, placez le bâtonnet au coin du nez (aile) et au coin interne de l’œil, épilez ce qui dépasse de la base de votre sourcil.

2 : C’est le cœur de votre sourcil, la mesure se prend ainsi : aile du nez-pupille; c’est ici que le sourcil doit former un arc; pour cela il faudra épiler les poils sous le sourcil. 

3 : C’est la pointe prenez les mesures :aile du nez-coin externe de l’oeil ; épilez ce qui dépasse.

 

Attention:

-il est préférable de ne pas s’épiler au-dessus du sourcil cela aurait pour effet de faire tomber votre regard et de  rendre le sourcil plus fin.

-On ne s’épile  le dessus du sourcil que dans le but de rééquilibrer le regard.

-Eviter aussi de couper vos sourcils au ciseau ; ils deviendraient broussailleux lors de la repousse .

 

Si la tâche vous parait trop délicate, prenez rendez-vous chez votre esthéticienne préférée ou venez nous voir à l’école, nous ne manquerons pas de vous conseiller.

A vos pinces… Prête ? Epilez !!